Comment disposer les fruits et les légumes chez un primeur ?

Le marchandisage permet une facilité d’accès aux produits et de rendre l’offre la plus lisible possible, Il a aussi pour objectif d’utiliser au mieux l’espace et les linéaires disponibles. Il offre également l’avantage d’attirer et de séduire les consommateurs en répondant aux critères fondamentaux que sont la fraîcheur, la confiance, le confort et la nature. Voici quelques conseils pratiques pour mettre en scène son rayon de fruits et légumes.

Appliquez les règles fondamentales du marchandisage du rayon fruits & légumes

Les fondamentaux du marchandisage du rayon de produits veut que vous implantez séparément les fruits et les légumes pour une meilleure clarté de l’offre. Il faut ensuite classer les produits par sous-familles selon la logique d’achat du client. Par exemple, vous pouvez opter pour le classement ci-après :

  • les légumes de base (pommes de terre, carottes, oignons),
  • les légumes à cuire (navets, poireaux, haricots verts),
  • les salades et crudités (salades, concombres, radis),
  • les légumes ratatouilles (tomates, aubergines, poivrons, courgettes),
  • les choux, etc.

Bien évidemment, contrôlez le rayon en cours de journée. Les produits doivent être sains, c’est-à-dire qu’il faut l’absence de pourriture. Notez que pour la plupart du temps, la couleur des produits, notamment les légumes verts, est perçue comme un indicateur de qualité. Il faut alors retirer les fruits et légumes fanés ou abîmes pour éviter qu’ils n’altèrent les autres. Le fruit ou le légume sur-implanté verra sa casse augmenter. Par contre, lorsque le produit est sous-implanté, il nécessite des réassorts fréquents. Découvrez d’autres astuces plus simples sur le site poly concept .

Utilisez la technique chromatique

En matière de mise en scène, la couleur joue un rôle déterminant sur la perception de l’offre. En effet, l’homme perçoit la couleur avant la forme des objets. En l’absence de couleur, l’être humain a une lecture horizontale de la composition. L’œil humain associe les différentes formes entre elles. Mais on a une lecture verticale de la composition lorsque la couleur prédomine par rapport aux formes. L’œil humain réagit également beaucoup aux contrastes. Un des contrastes le plus souvent utilisé pour capter l’attention est le contraste chaud-froid. Les agences de communication utilisent souvent cette technique.

L’alternance des tons chauds et des tons froids (harmonie par contraste) constitue un excellent moyen pour attirer l’attention sur le rayon fruits et légumes, et donc pour donner une image « appétissante » des produits. Par exemple, un rouge paraît toujours plus intense lorsqu’il est opposé à sa complémentaire, le vert. Répartissez les produits sont sur deux meubles : un pour les fruits, l’autre pour les légumes. Positionnez les fruits sur le premier meuble en entrant le magasin en périodes estivales et faites l’inverse en périodes hivernales.

Posts created 68

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut